Ballet Paris Opera Class Music avec Touve

« Les Cours du Mercredi à l’ Opéra de Paris »

www.pianoballetclass.com

Ballet Paris Opera Class Music avec Touve : bonjour à vous et voici l’ Episode 4 des « Cours du Mercredi » (le pianiste avant et après un cours), un Mercredi DEMENT ! J’ai pensé que j’ ai perdu la raison…

Je n’ai jamais autant halluciné de ma vie! 

Téléchargez les quelques extraits de Musiques du cours de ce jour là sur l’ Album « Les Cours du Mercredi » et partagez ces vidéos à des MUSICIENS !

Tout ce qui concerne l’ accompagnement de Cours de Danse Classique , alimenté de plus de 30 ans d’ expérience de pianiste accompagnateur du Corps du Ballet de l’ Opera de Paris, Ballet Class, avec Touve R.Ratovondrahety

Ballet Paris Opera Class et Touve art.1

Blog1Touveescalier

Comment se battre et ne penser qu’à servir la musique pour la musique, aimer mon métier d’accompagnateur de cours de danse classique au sein du Corps du Ballet de l’ Opera de Paris.

www.pianoballetclass.com

CECI EST UN CONTE MAIS UNE HISTOIRE VRAIE.

Il était une fois un petit jeune Homme-Chocolat tout frisé avec des grosses lunettes. HEUREUX.

Il venait d’une planète où la terre était rouge, les hommes insouciants dont la préoccupation première était d’aller bla-bla-ter aux marchés après avoir emprunté à pied des chemins parfumés d’ eucalyptus et d’ ylang ylang.

En ce temps-là, il y a à peine six ans qu’il est arrivé sur cette nouvelle planète où la préoccupation première des hommes étaient de se cultiver et gagner beaucoup d’ argent après avoir beaucoup lu, beaucoup appris, avoir eu beaucoup de diplômes: des hommes et des femmes à références.

Cette planète étaient composée de beaucoup, beaucoup d’ autres planètes, chacune avec leurs PROPRES ETOILES.

Cette planète est Artise en matière de pâtisserie et notre Homme Chocolat y a découvert avec volupté les  les moelleux, les éclairs au chocolat et les OPERAS.

Un jour, notre petit-homme Chocolat était invité à déjeuner avec de très bons Chocolats Eclairs.

Les Chocolats-Eclairs allaient se réunir autour de l’ Eglise de la Madeleine : ils sont de la PLANETE DES ORGUES dont l’ étoile était bien-sûr l’ organiste de la Madeleine : une Madeleine autour de Chocolats Eclairs.

Oh! Chose forte aisée dirons-nous car notre petit Homme-Chocolat était en devenir d’ être un Homme-Chocolat-Blanc : 

il a son Premier Prix d’ Orgue de Conservatoire, il a intégré la PLANETE des ORGUES et surtout, comme il était déjà tout jeune Pianiste à l’ Opéra de Paris, il a donc intégré la PLANETE OPERA avec SES PROPRES ETOILES.

Vous pouvez vérifier sa cuisine actuelle : le pianoballetclass

La planète des orgues était une très belle planète qui ne jurait que pour la musique française, la musique de l’ orgue et les orgues françaises. 

Sincèrement : notre petit chocolat ADMIRAIT cette planète et y trouvait beaucoup de matière à apprendre et de nouvelles belles choses à connaître.

Notre bonhomme a atterrit un peu tard au restaurant, car il terminait son service sur son propre orgue où il n’ était pas encore nommé Madeleine.

En arrivant, un vrai Monsieur, un gros gâteau, avec une grade de Général, qui connaissait beaucoup la musique, était déjà là, assis , et, le toisant avec sa moumoute (oui) – non pas, moustache, qui aurait fait meilleure impression pour un Général-, il s’ est exclamé :

– Ah! Vous ici???

– Oui mon Général. La Madeleine m’a invité.

– Ah! Et qu’ est ce que vous faîtes maintenant?

– Je suis Organiste à Saint-Eugène (un Saint qui n’est pas pâtissier) et je suis aussi Pianiste à l’ Opéra de Paris.

– Comment ça!!! à l’ OPERA DE PARIS?

– Oui, mon Général.

– Mais comment vous avec fait???

– J’ ai passé un concours mon Général.

– Oui mais : il y avait bien eu d’ autres personnes comme vous, 500 ou 1000 qui ont passé le Concours?

– Oui mon Général.

– Alors COMMENT VOUS AVEZ FAIT ?????

– …

J’ ai dû presque crier :

– J’ ai PASSE le CONCOURS mon Général,  et JE L’AI EU! (le mot p… ou m… resonnait fort de tout mon coprs)

Notre petit homme Chocolat-à peine-Blanc, n’ avait plus faim. Il doit peaufiner son style de pianoballetclass.

Il savait que cela allait être dur, il savait qu’ il y aura encore beaucoup de chemin à faire.

Par ailleurs, une chose est très curieuse : cette clique d’ organistes  était ennemie d’autres cliques, dont, par exemple , le celle d’ organistes brillants autour de JEAN-GUILLOU (Saint-Eustache) que notre bonhomme Chocolat admirait en secret.

Oh! Un chocolat peut SE FONDRE FACILE. Un Chocolat est toujours bon.

Notre petit-homme a emporté des épices secrets venant de son pays de poivres et de piments.

Notre petit homme AIME PROFONDEMENT La France et sa Culture. Mais il aura encore beaucoup, beaucoup de travail.

Il sera un CHOCOLAT-BLANC… peu importe.

Mais son avenir est certain : la PLANETE OPERA le protège beaucoup et ses ETOILES sont merveilleuses. En classe, pour la Barre, notre pianiste accompagnateur est riche en magnesium pour apporter l’ apaisement et la pêche  pour leur journée.

A L’ OPERA DE PARIS?

On s’y laisse emporter par les rêves dans ses propres rêves tout en rêvant que ceci n’est qu’un rêve.

visitez www.pianoballetclass.com